Mr. Savethewall

Street artiste italien de plus en plus reconnu par le marché de l’art, Mr. Savethewall ne renonce pas à l’ironie et à la provocation pour souligner les contradictions de la société dans laquelle on vit.

Il devient porte-parole du Post Street Art, une évolution du street art dont les artistes ne travaillent plus dans la rue mais dans un studio, conformément à la bataille de l’artiste contre l’encrassement des murs des villes.

Biographie de l’artiste

Mr Savethewall est un artiste contemporain souvent décrit comme « Le Banksy Italien » par rapport à son engagement fort pour des enjeux sociétaux à travers ses œuvres.

Cependant, à contrario de celui-ci et de beaucoup d’artistes urbains, Mr Savethewall peint ses œuvres non pas directement sur les murs mais sur des matériaux apposés sur celui-ci tel que du papier ou du carton afin de le préserver, comme le suggère son pseudonyme, qui décrit sa vocation sociale avant d’être artistique.

Mr Savethewall, soucieux du respect des riverains et de son environnement, est toujours resté dans la légalité.

Originaire de Côme, en Italie, c’est tout logiquement qu’il commence à apposer ses travaux à vocation provisoire sur les murs de sa ville natale.

Ses premières œuvres, puisque détachables, attirent l’œil des passants qui les décrochent pour les afficher chez eux. C’est ainsi, malgré lui, que la curiosité autour de Mr Savethewall a grandit et que ses œuvres ont fait leur apparition dans les galeries d’art et les espaces publics un peu partout en Italie.

L’artiste revendique avoir gardé son âme d’enfant et avoir continué d’exprimer ses émotions à travers ses dessins depuis sa plus tendre enfance, rendant ses œuvres d’une grande spontanéité et impulsivité.

Sa manière de se définir lui-même n’est pas commune : “je suis un éternel enfant”.

Les murs de sa maison d’enfance sont d’ailleurs les premières fresques de l’artiste, qui n’a jamais cessé de créer, dessiner et peindre.

Agissant dans un premier temps sous le pseudonyme de U.N.C (Uno, Nessuno e Centomila), soit “Quelqu’un, personne, et des milliers” la nuit parallèlement à son travail traditionnel le jour, l’artiste devient Mr Savethewall lorsqu’il quitte son emploi bien rémunéré de manager en 2013.

Jusque-là, les conventions et pressions sociales l’empêchent de se lancer à plein temps en tant qu’artiste. 

Sortant des conventions classiques tout en suivant une certaine tradition du street art, l’artiste fait tomber les barrières et rend son art le plus accessible possible. Il souhaite créer une relation avec son public, démocratiser son art tant par le langage utilisé que par les matériaux utilisés.

Mr. Savethewall – Kiss Me

Le sujet le plus iconique et reconnaissable de l’artiste est Kiss Me. Il s’agit d’une grenouille vêtue élégamment et qui porte le plus souvent une Rolex.

La signification de ce sujet est celle de critiquer la fable de la Princesse et de la Grenouille en soulignant que même si la grenouille se transforme en prince, elle reste toujours une grenouille.

Love Me or Like Me de Mr. Savethewall

Un autre sujet très apprécié par l’artiste est Love Me or Like Me. L’artiste reprend la célèbre œuvre d’Antonio Canova, Amore e Psiche et il la réinterprète en version contemporaine : les protagonistes sont en train de se prendre une photo avec le téléphone.

L’œuvre veut donc souligner le rapport, parfois malsain, avec la technologie.

Ses œuvres sont reconnaissables à sa signature représentant trois sabres croisés formant trois P, soit les initiales du véritable nom de l’artiste : Pier Paolo Perretta.